mercredi 24 juin 2009

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Êtes-vous enregistré vous

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Êtes-vous enregistré vous



Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Un jour il faut sortir de l'histoire

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Un jour il faut sortir de l'histoire




Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Un Toutankhamon à roulette

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Un Toutankhamon à roulette






Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Tu peux rester

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Tu peux rester





Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Mon beau Raynald d'amo

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Mon beau Raynald d'amour



Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Le sous verre chauffant ou papa a raison

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Le sous verre chauffant ou papa a raison





Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Le roi de mai est arrivé

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Le roi de mai est arrivé





Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : L'éclipse solaire ou qu'est-ce que la CULTURE

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : L'éclipse solaire ou qu'est-ce que la CULTURE



Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : En passant par la Lorraine et en entrant par Strasbourg

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : En passant par la Lorraine et en entrant par Strasbourg





Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Coco and co premier essai

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Coco and co premier essai





Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Coco and co deuxième essai

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Coco and co deuxième essai



Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Attention personne ne bouge

Extrait de l'émission du 20 juin 2009 : Attention personne ne bouge





jeudi 18 juin 2009

On écrit

Pour se mettre à flotter

Pour leur permettre de sortir

De s’extrapoler de la vie

Il faut voir

Et reboire

Comme elle semble

Me le délivrer

Sous des nuages

Loin des naufrages

Extravagant

De Françoise Sagan



.

Françoise Sagan



Françoise

L’âge aidant

On devient Sagan



mercredi 17 juin 2009

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : J'ai passé un bon moment maman

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : J'ai passé un bon moment maman




Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : L'extra-terrestre

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : L'extra-terrestre





Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La fonctionnaire des services publics fédéraux au bureau des passeports 1 de 2

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La fonctionnaire des services publics fédéraux au bureau des passeports 1 de 2






Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La fonctionnaire des services publics fédéraux au bureau des passeports 2 de 2

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La fonctionnaire des services publics fédéraux au bureau des passeports 2 de 2




Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La mondialisation 1 de 2

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La mondialisation 1 de 2





Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La mondialisation 2 de 2

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La mondialisation 2 de 2





Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La photo de passeport 1 de 2

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La photo de passeport 1 de 2





Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La photo de passeport 2 de 2

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : La photo de passeport 2 de 2





Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : Tout en vrac

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : Tout en vrac




Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : Tu n'arrives pas à suivre

Extrait de l'émission du 13 juin 2009 : Tu n'arrives pas à suivre





vendredi 12 juin 2009

Comment le micro me parvint à la bouche.

Comment le micro me parvint à la bouche.


La littérature exige un certain effort de la part du récepteur, contrairement à la radio qui capte sur le vif des instants non prémédité (dans mon cas) ou la pure improvisation se dévoile avec le vertige que le procédé réclame.

Pour l’émetteur (et dans « émetteur » il y a « metteur »), en l’occurrence ton errant raynaldien, le plaisir se veut le même entre la littérature (l’histoire d’écrire) et l’oralité (l’histoire de déclamer).

La naissance de l’errance débuta, il y a quelques années, lorsque l’animatrice de l’émission du matin, Marjorie Champagne, me demanda de me joindre à son équipe (après m’avoir remarquée sur mon lieu de travail) où elle me laissa carte blanche sur la totalité du concept. Delà vint au monde ; « aux quatre coins des mots et des idées », une véritable explosion idéologique et verbale.

Par la suite, cette même demois(aile) changea de rôle (d’animatrice pour se métamorphoser en directrice de la programmation). Elle me sollicita pour animer ma propre émission et delà l’errance raynaldienne trouva sa voix (voie) à travers des sentiers hors normes.

Pour marginaliser davantage le processus, le rendre exportable au delà des ondes radiophoniques, la vidéo numérique fulmina cet art éphémère en courts-métrages que tu peux aujourd’hui contempler à travers les dédales cybernétiques.

Volà comment le micro me parvint à la bouche.

samedi 6 juin 2009

mercredi 3 juin 2009

Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : Avoir 89.1 ans

Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : Avoir 89.1 ans






Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : Ginette on a débordé

Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : Ginette on a débordé






Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : J'aimerai te dire. . . J'aimerai te dire , , ,

Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : J'aimerai te dire. . . J'aimerai te dire . . .





Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : L'anniversaire d'un errant

Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : L'anniversaire d'un errant






Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : L'étoile de Soeur Sourire

Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : L'étoile de Soeur Sourire





Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : La carte, une protection pour les nudistes

Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : La carte, une protection pour les nudistes






Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : La mesure, la démesure et la débauche

Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : La mesure, la démesure et la débauche




Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : Les fumeuses de Pigalle

Extrait de l'émission du 30 mai 2009 : Les fumeuses de Pigalle






vendredi 29 mai 2009

LOLITA



«Ma voiture épuisée est en piteuse état

la dernière étape est la plus dure.

Dans l’herbe d’un faussée

je mourrai LOLITA . . .

Et tout le reste est littérature.»


(Vladimir Nabokov)

jeudi 28 mai 2009

Québec... La ville des illuminées instantanées

Cette nuit, dans la ville de Québec, à cet instant même, le groupe The Stooges émane à travers les ondes radiophoniques. Une chanson, une mélopée s’exhibe au quatre coins de l’espace. Elle atteint un autre versant de la réalité. Une seconde zone où l’interstice glauque, souterrain, obscure se voit ravagé par l’excès d’éveil de cet univers clandestin. Il attire une virulence où l’énergie anarchique s’exulte dans ce quartier chaud de Limoilou, au centre des activités parallèles dans le ventre bizarroïde d’une ville inconsciente. Pendant que la majorité des acteurs urbains dorment (autant au sens figuré qu’au sens propre) dans leurs rêveries ouatées, réconfortantes et sans la moindre conscience d’un monde divergent, l’autre microcosme urbain s’installe dans le gouffre instable et fébrile de la luminosité diffuse du clair-obscur.

Par se manque de lumière sur l‘agglomération, les filles de rues magouillent, camouflent et profitent de ce manteau noirâtre pour se fondre dans le noyau illicite
de cette aire de jeux sans compromis. Ce petit monde de marchandage agitent leurs cinq sens pour se hisser jusqu’au zénith de la dégradation animale voire même primale !

L’insomniaque sniffe sa ligne de chance. Le revendeur regarde l’acheteur potentiel, la prostituée immortelle et l’aventurier assoiffé de sensation forte qui joue son propre rôle de désabusé de service. Le vice brille de tous ses feux.

Chaque nuit, le commis de nuit face à sa vitre toujours trop teintée d’illuminés instantanés observe ce cirque nocturne. Un spectacle désarmant pour adultes consentants !